Les 6 questions qui feront de vous un candidat unique pour les recruteurs

On vous le demandera dans presque n’importe quel entretien.

Et même si vous êtes tentés de vous asseoir et de vous détendre pendant cette partie – pendant que le recruteur est sur la sellette – ce n’est pas vraiment dans votre meilleur intérêt.

Pourquoi ? Parce que c’est votre dernière chance de faire une forte impression.

En fait, vous ne devriez pas avoir peur de faire pression sur les recruteurs pendant cette partie de la conversation.

Car, au fond d’eux même ils espèrent que vous le ferez.

Les 6 questions qui feront de vous un candidat unique pour les recruteurs

Pour vous aider dans cette partie, voici quelques-unes des questions super intelligentes qui vous feront paraitre comme un candidat hors norme et les raisons pour lesquelles ils peuvent attirer l’attention des recruteurs.

1. Pourquoi ce poste est-il important pour la croissance de l’entreprise ?

Cette question montre que le candidat est intéressé par plus que ce que le recruteur pense de lui.

En posant cette question vous voulez comprendre comment avoir un impact au-delà de son propre poste ou de son équipe et avoir une idée de la façon dont vous pourrez vous intégrer dans les plans de l’entreprise.

Et, du point de vue des candidats, c’est une excellente façon de vous aider à voir si le poste pour lequel vous avez postulé sera un poste important ou secondaire.

Il vous donne également une indication de ce qui est attendu de la personne qui remplit ce rôle.

2. Pourrais-je rencontrer certaines des personnes avec qui je travaillerais ?

C’est une excellente question.

Cela me montre que le candidat comprend l’importance de l’adéquation culturelle et de la dynamique d’équipe et que ce qui est important pour eux.

Ce n’est clairement pas une personne qui veut venir travailler, s’asseoir sur son bureau tous les jours et travailler dans une bulle solitaire avec son casque sur la tête.

De plus, si vous voulez avoir une idée de si vous aimerez être avec les gens avec qui vous pourriez travailler tous les jours, c’est la question que vous devriez poser.

3. Pourquoi la personne qui été dans ce poste a-t-elle décidé de partir ? Qui avait ce rôle auparavant ?

Cela peut être une question très révélatrice !

Pourquoi le poste que vous avez demandé est-il disponible ?

Est-ce parce que la personne précédente a été promue ou déplacée dans une autre équipe ?

Ces deux raisons suggèrent que ce travail vous mettrait dans une position ou la progression est assurée.

Ou est-ce que la personne a quitté pour rejoindre une autre entreprise ?

Ou parce qu’ils n’ont pas répondu à ses attentes ? Si le recruteur hésite ou devient évasif, cela pourrait vouloir dire qu’il y a un souci quelque part !

De même, restez vigilant et si vous sentez qu’il est temps de poursuivre la conversation, changez doucement de sujet ou posez une nouvelle question plus facile à répondre pour le recruteur.

4. Qu’est-ce que vous aimez le plus dans ce travail et dans cette entreprise ?

Cette question quand elle est posée, va prendre le recruteur au dépourvu et il lui faudra forcément quelques secondes pour réfléchir à la façon de réagir à cette question.

Si le recruteur se sent bien dans son poste la question tournera très facilement à la conversation sur la façon dont une carrière dans l’entreprise en question pourrait être enrichissante.

En tant que candidat, c’est la question parfaite pour avoir une réponse honnête.

Indépendamment de ce qu’ils disent, vous pouvez probablement évaluer ce qu’ils ressentent vraiment au sujet de leur entreprise, ce qui vous donne une autre indication de savoir si c’est le bon choix pour vous.

5. Avez-vous des réserves à propos de moi ou de mes qualifications ?

Une question sérieusement osée ! Mais ça démontre une confiance en soi très élevée, cela pourrait paraitre très dangereux de la poser ou que vous mettiez votre amour-propre dans la balance, mais en fait c’est très intelligent.

Une question comme celle-ci vous donne l’occasion de répondre à toute objection que le recruteur pourrait avoir au sujet de votre aptitude à assumer directement le rôle.

Dans le cas précis, le candidat est en mesure d’atténuer les préoccupations que le recruteur peut avoir au sujet d’un vide inexpliqué sur son CV ou toute autre problématique liée à son profil.

Bien sûr, il faut un peu de courage pour demander cette question.

Mais pourquoi permettre à une réserve potentiellement infondée de devenir une raison de donner à quelqu’un d’autre le travail qui vous est dû ?

6. Comment gérez-vous les désaccords professionnels au sein de l’équipe ? Pouvez-vous me donner un exemple ?

Une autre question qui montre qu’un recruteur parle à un candidat qui se soucie de la dynamique d’équipe et comprend que la façon dont une équipe travaille ensemble peut faire ou défaire le succès de ses projets.

Pour vous en tant que candidat, c’est un moyen incroyablement utile de savoir si vous allez rejoindre une équipe qui dit toujours oui ou si les désaccords respectueux sont encouragés pour s’assurer que toutes les pistes sont explorées et que les objectifs de l’entreprise soient mis au-dessus des egos.

Si l’recruteur répond honnêtement, cela vous donne également une indication de la dynamique inter-équipes.

Le recruteur sait que vous voulez savoir si le rôle vous convient et qu’il s’attend à des questions.

Et en prenant quelques exemples ci-dessus et en les modifiant en fonction de votre propre situation, je peux presque garantir que vous allez susciter des discussions très utiles qui vous aideront (tous les deux !) À prendre la bonne décision concernant le poste.