Comment utiliser le langage corporel pour réussir vos entretiens d’embauche ?

Voici comment les candidats font douter inconsciemment les recruteurs de leur candidature : Une poignée de main furtive, ils sont affalés sur leur siège en évitant tout contact visuel, ils craquent les doigts avant de répondre à des questions difficiles, ils jouent avec un stylo ou tout autre objet pour réduire leur nervosité.

L’apparence compte pour beaucoup pendant les entretiens d’embauche – non seulement par votre apparence physique (Vos vêtements), mais aussi comment vous vous comportez.

Même si vos réponses aux questions sont sans faille, un mauvais langage corporel peut envoyer de mauvais signaux et la perception que vous renvoyer aux recruteurs est perçu de manière opposée à vos réponses.

Comment utiliser le langage corporel pour réussir vos entretiens d’embauche ?

Suivez ces quelques recommandations afin d’assurer un équilibre entre confiance et nervosité lors de votre prochain entretien d’embauche.

Avant l’entretien

Conforter votre confiance en vous avant même que l’entrevue ne commence. Dans la salle d’attente, ayez une bonne posture en position debout et assise.

Gardez votre dos droit et votre menton parallèle au sol. Même si vous n’avez peut-être pas encore rencontré votre interlocuteur, il est possible que la réceptionniste ou d’éventuels futurs collègues vous observent.

Lorsque vous vous asseyez pour attendre, placez votre porte-documents ou votre sac à main sur le côté gauche de votre chaise – cela réduira la maladresse lorsque vous devrez serrer la main de l’intervieweur et saisir vos objets personnels.

Le coup d’envoi de l’entretien : La poignée de main

Très probablement, la poignée de main sera votre seul moment de contact physique avec l’intervieweur. Des études disent que les poignées de main jouent un rôle important dans les premières impressions, alors faites en sorte qu’elle compte.

Votre poignée de main ne devrait être ni un écrasement des os, ni une éponge mouillé. Visez une poignée de main ferme et, lorsque vous secouez la main de votre interlocuteur, établissez un contact visuel et souriez.

Tandis que les premières impressions comptent pour beaucoup, c’est au cours du début de la conversation que les recruteurs auront un temps prolongé pour vous accueillir et vous mettre à l’aise.

Conseils sur le langage corporel

Vos réponses aux questions sont importantes, tout comme votre position en écoutant et en répondant. Gardez à l’esprit ces conseils sur le langage corporel :

  1. La posture sur une chaise

Tout d’abord : il faut à tout prix éviter de s’affaisser sur la chaise ! Gardez votre dos droit. Penchez légèrement vers l’avant pour indiquer votre intérêt envers le recruteur. Ne vous inclinez pas complètement dans la chaise ; Cela peut vous faire paraître ennuyé ou désengagé dans l’entretien.

Évitez de croiser les bras ou de placer des objets sur vos genoux ; Ces habitudes indiquent une attitude défensive, de la nervosité et un besoin d’autoprotection, alors que ce que vous voulais véhiculer idéalement lors d’un entretien, c’est la confiance.

  1. Évitez de croiser les jambes

La plupart des experts recommandent de ne pas croiser les jambes. Car dans une longue entrevue, vous aurez besoin de faire bouger vos pieds.

Si vos jambes restent croisées, elles s’endormiront, et donc ça vous forcera à gigoter brusquement pour vous relaxer.

  1. Supprimer vos tiques

En parlant de gigotement … si vous avez des gestes régulier comme jouer avec vos pouces ou tapoter sur la tables, ne permettez pas à ces habitudes de faire une mauvaise impression pendant l’entrevue.

Et ça va vous faire paraître d’une manière non professionnelle.

  1. Utilisez vos mains

Parlez-vous naturellement avec vos mains ? Allez-y et laissez-les se déplacer pendant l’entretien. Freinez vos gestes naturels peut donner une apparence maladroite.

Assurez-vous simplement que vos mouvements ne deviennent pas si enthousiastes qu’ils distraient la personne en face de vous de vos mots.

  1. Le contact visuel

Il est important de garder le contact visuel lors de votre entrevue, mais ne prenez pas cela pour une directive afin d’établir un contact visuel constant.

C’est déconcertant et agressif.

En même temps, éviter tout contact visuel fuyant et lointain – cela pourrait donner l’impression que vos réponses sont malhonnêtes.

Visez à établir un contact visuel lorsque vous écoutez et répondez aux questions, mais permettez à ce lien visuel de se casser occasionnellement, et laissez vos yeux errer.