5 erreurs sur votre lettre de motivation qui font échouer votre candidature

La lettre de motivation une bénédiction et une malédiction.

Elle vous donne une marge de manœuvre pour discuter de vos qualifications, ce qui est une opportunité pour donner encore plus d’importance à votre CV.

Mais à cause de cette liberté (et cette page blanche intimidante à remplir), il est facile de virer dans la mauvaise direction et de commettre quelques erreurs courantes qui peuvent à peu près garantir que vous ne recevez pas d’appel de la part de l’entreprise.

Si vous êtes parmi les candidats qui prennent le temps d’envoyer une lettre d’accompagnement, il y a de fortes chances que vous ayez déjà commis certaines de ces erreurs.

5 erreurs sur votre lettre de motivation

Lisez la suite pour connaitre ces cinq des erreurs les plus courantes – et comment vous pouvez les transformer en succès.

1. Vous n’avez pas écouté les conseils que tout le monde vous a donné.

Vous avez surement entendu toutes les choses à faire et à ne pas faire.

Mais d’une manière ou d’une autre, les erreurs de débutants font encore leur chemin dans les rédactions des chercheurs d’emploi, même expérimentés.

Si, par exemple, vous adressez votre lettre de motivation « Cher Monsieur » lorsque le responsable du recrutement est une femme, ou que vous remplissiez trois pages entières avec vos réalisations depuis la maternelle, ou vous oubliez de relire et de lire la première ligne : « J’ador votre enteprise ! « – votre candidature ira directement à la poubelle.

La prochaine fois

Vous avez probablement entendu ce conseil encore et encore, mais malheureusement, les postulants continuent à faire ces erreurs classiques, il vaut donc la peine d’être répété : Gardez votre lettre d’accompagnement sur une seule page, prêtez attention aux détails (par exemple, adressez la lettre spécifiquement au recruteur et par son nom), et le plus important ; relire, relire, relire.

Et puis, faites la relire à nouveau par une autre personne pour éviter toutes les erreurs grammaticales ou d’orthographe.

2. Vous avez régurgité votre CV.

Votre lettre de motivation est destinée à compléter votre CV et non le répéter.

Ainsi, elle ne sera pas d’un grand apport si vous prenez simplement les meilleurs points de votre CV et les répétez dans votre lettre de motivation.

Si votre lettre de présentation et votre CV sont des copies les uns des autres, pourquoi envoyer deux documents en premier lieu ?

La prochaine fois

Une demande d’emploi est censée être une représentation de vous, un employé potentiel bien adapté au poste.

Ainsi, entre vos différents documents de demande, vous devriez viser à transmettre une variété d’informations pertinentes.

Au lieu de simplement vous répéter («J’étais responsable de l’examen des litiges de facturation»), utilisez votre lettre de présentation pour décrire des détails supplémentaires que vous n’avez pas pu mettre sur la seule page de votre CV :

«En réglant les litiges liés aux factures, j’ai acquis une compétence analytique approfondie, mais plus important encore, j’ai appris à interagir calmement et diplomatiquement avec des clients mécontents ».

Une lettre de présentation vous donne la liberté d’utiliser des phrases complètes – au lieu de puces – alors utilisez-les pour développer votre CV et raconter l’histoire de la raison pour laquelle vous êtes la personne idéale pour l’entreprise.

3. Vous avez utilisé une version standard ou copiée colée.

Vous n’aimerez peut-être pas l’idée de composer une lettre d’accompagnement unique pour chaque emploi auquel vous postulez, mais cela en vaut la peine.

Quand un recruteur lit, « Cher responsable d’embauche, je suis tellement excité de postuler pour le poste ouvert dans votre entreprise, où j’espère utiliser mes compétences pour progresser dans ma carrière, » le recruteur le reconnaît immédiatement pour ce qu’il est-une lettre de motivation standard que vous avez distribuée en masse à toutes les entreprises du pays.

Et cela ne va pas réussir avec une entreprise qui veut des employés qui sont vraiment motivés par la mission et la culture unique de l’entreprise.

La prochaine fois

Rédigez une lettre d’accompagnement spécifique au poste et à l’entreprise pour lesquels vous postulez, en expliquant pourquoi vous êtes intéressé par ce poste particulier.

Si vous prenez le temps d’écrire quelque chose de réfléchi (« Je suis un lecteur quotidien du blog de votre entreprise.), ou (votre message sur l’image de marque m’a inspiré pour créer mon propre blog).

Vous transmettrez instantanément que vous êtes vraiment intéressé par cette entreprise en particulier.

4. Vous avez trop souligné vos faiblesses.

Si vous ne répondez pas aux exigences de base du poste, votre curriculum vitae l’indiquera clairement.

Vous n’avez donc pas besoin de commencer votre lettre en disant :

«Je sais que je n’ai aucune expérience dans la programmation ou que je connais bien les ordinateurs, mais peu de connaissance dans les langages … ».

Cela éclaire simplement le fait que vous n’êtes pas qualifié.

Et une fois que le recruteur s’en rendra compte, il ne lira probablement pas la lettre de motivation où vous essayez de la convaincre qu’il devrait vous embaucher.

La prochaine fois

Concentrez-vous à expliquer comment votre expérience passée, peu importe si elle peut sembler hors de propos au début, se traduira par ce nouveau rôle.

Voici la beauté des lettres de présentation :

Les curriculum vitae permettent à peine d’avoir suffisamment d’espace pour quelques tâches et réalisations – mais les lettres d’accompagnement vous permettent d’expliquer plus en détail comment ces expériences conviendront parfaitement aux besoins de l’entreprise.

Par exemple, vous étiez peut-être un gérant de boulangerie dans le passé, mais vous voulez postuler pour un poste dans la rédaction.

L’expérience ne semble pas corrélée, n’est-ce pas ?

Mais, lorsque vous mettez en évidence le fait que vous avez composé, édité et publié le document de formation et le manuel de l’employé de la chaine de boulangerie, vous avez soudainement l’expérience requise.

5. Vous avez mis l’accent sur ce que l’entreprise peut faire pour vous.

Lorsque vous postulez à un emploi qui vous passionne, il est naturel de vouloir transmettre votre enthousiasme à l’entreprise :

« Je voulais travailler pour votre entreprise depuis que j’étais petit – ce serait mon travail de rêve, et ça signifierais tellement pour moi si vous m’accordiez un entretien ! ».

Mais quand un recruteur lit ce que vous avez écrit, il veut voir ce qu’un employé potentiel ferait pour son entreprise – pas ce que le travail ferait pour vous.

Il veut entendre parler des compétences et de l’expertise uniques que vous apporterez à l’équipe et de la façon dont vous aiderez l’entreprise à croître et à réussir.

La prochaine fois

Bien qu’il soit bon de vous dire que vous êtes enthousiasmé par un poste, utilisez un angle légèrement différent – un qui montre à quel point votre enthousiasme bénéficiera directement à l’entreprise :

«J’étais très excité de trouver ce poste parce que je suivais votre entreprise depuis sa phase de démarrage.

Ma compréhension approfondie du domaine et mes antécédents professionnels signifie que je peux intervenir et apporter immédiatement des contributions à votre équipe marketing ».

Maintenant, vous avez montré que la relation sera mutuellement bénéfique : vous aurez un excellent travail avec une entreprise que vous aimez et l’entreprise aura un nouvel employé précieux, qualifié et enthousiaste.