11 choses à faire la veille d’une entrevue

La nuit avant un entretien d’embauche peut être un moment très stressant pour tout un chacun, et si vous voulez réussir cette étape le lendemain, il faudra bien vous préparer pour l’occasion.

Que faire si je ne connais pas la réponse à une question ?

Que faire si je démarre de la maison et je tombe (en salissant mes vêtements) sur le chemin vers l’entreprise ?

Que se passe-t-il si je ne me réveille pas à l’heure à cause de mon téléphone ?

C’est normal, et vous n’êtes certainement pas le seul à avoir ce genre de pensées.

C’est pourquoi vous devriez passer du temps la veille en faisant un petit quelque chose appelé « Préparation » ! Parce que quand vous êtes prêt, il n’y a vraiment aucune raison de s’inquiéter.

Donc afin de réussir à exploiter ces quelques heures avant l’entretien, je vous ai fait une liste d’actions à faire pour vous assurer que vous êtes couvert sur l’ensemble des éléments à préparer pour le jour J et éviter toute mésaventure.

1. Préparez votre tenue

Même si c’est quelque chose que vous ne faites jamais sur une base régulière, vous devez préparer votre tenue la veille pour éviter toute situation chaotique le matin pour trouver quelque chose d’approprié.

De plus, c’est une excellente occasion de vérifier et de s’assurer que vos chaussures correspondent et que vos vêtements ne sont pas tachés et surtout bien repassés.

2. Préparez votre artillerie

Prochain arrêt, préparez votre sac avec tous les éléments essentiels : Votre CV, un carnet remplis avec les questions que vous allez poser pour le recruteur et des stylos bien sûr.

3. Découvrez l’itinéraire et comment vous allez y arriver

Utilisez Google Maps pour vous assurer de connaître l’itinéraire et consultez le courriel de l’entreprise pour obtenir des informations importantes sur le stationnement ou toute autre information liée à votre arrivé chez eux.

(Si vous vous rendez compte que c’est un grand bâtiment, prévoyez de passer de cinq à dix minutes entre le parking et la réception.)

Notez les instructions dans votre téléphone afin qu’elles soient disponibles à tout moment.

4. Révisez les réponses aux questions les plus courantes

Vous avez pratiqué avec énergie pendant quelques jours maintenant. Mais au cas où vous ne l’auriez pas fait, il faut que vous prépariez au moins les questions les plus courantes et les histoires ou exemples à raconter au recruteur.

Cela peut sembler une tâche ardue, mais faites ce que vous pouvez pendant ces quelques heures. En plus dites-vous que la préparation c’est toujours mieux que de ne rien faire.

5. Recherchez des informations sur les recruteurs ou le manager

Assurez-vous de connaître non seulement les noms, mais aussi les titres et les départements. Si vous avez le temps, faites une recherche rapide sur Google et un peu de harcèlement sur LinkedIn pour avoir un peu d’information sur ce sur quoi ils travaillent.

6. Imprimez votre CV

Le recruteur peut avoir votre CV en main, mais dans certains cas un oubli peut arriver.

Préparez-vous pour ce cas, mais aussi avec quelques personnes supplémentaires qui aimeraient avoir une copie si jamais le recruteur décide de faire entrer d’autres personnes durant cet entretien.

7. Planifiez votre petit-déjeuner

Si vous ne mangez jamais rien pendant le petit déjeuner – vous devriez le prendre avant une entrevue pour toutes les raisons que vous connaissez déjà.

(Ou si c’est dans l’après-midi, ne ratez pas votre déjeuner) Ne laissez pas la faim vous déstabiliser.

8. Préparez-vous au pire

Les imprévus peuvent arriver : il commence à pleuvoir alors que ce n’était pas prévu, il y a de la circulation dans une rue ou il n’y a jamais de circulation, votre pantalon se déchire ou toute autre situation exceptionnelle.

Bien que certaines choses ne puissent être empêchées ou prévues, elles peuvent être planifiées de manière proactive.

Par exemple, si vous craignez de vous présenter tard, donnez-vous encore plus de temps le matin. (Ou ayez un message annonçant votre message « de retard » prêt à être envoyer sur votre téléphone.)

9. Préparez une petite feuille de rappel

Cela peut être une bouée de sauvetage énorme lorsque vous êtes à quelques minutes de rencontrer le recruteur.

Donc, notez tous les détails liés à l’entretien pendant votre recherche : qui vous rencontrez et quels sont leurs titres, quelques réalisations de travail passées ou des histoires que vous voulez raconter, et les questions que vous voulez poser à la fin.

10. N’oubliez pas de régler votre réveil (encore plutôt que d’habitude)

Cela peut sembler stupide, mais parfois vous avez besoin d’un rappel supplémentaire. (Sur un deuxième téléphone par exemple).

11. Débrouillez-vous pour avoir une bonne nuit de sommeil

Finalement, vous avez travaillé dur ce soir, et vous ne voulez pas vous réveiller en mode grincheux, alors dormez un peu.

Cela signifie éteindre votre téléviseur, éteindre votre téléphone (les réseaux sociaux surtout) et dormir à une heure raisonnable.

Je pense que vous êtes prêt ! Maintenant, il ne vous reste plus que de réussir votre entretien.

Laisser un commentaire