Mentionner des faits amusants sur vous peut vous faire décrocher un emploi !

La recherche d’emploi peut sembler très rigide et réglementée : il existe des directives pour les formats de curriculum vitae et de lettres de motivation qui s’étendent aux moindres détails, comme le choix de la police de caractère ou le nombre de paragraphes à inclure.

Une fois que vous avez atteint l’étape de l’entrevue, vous devez avoir préparé des réponses aux questions d’entrevue courantes…

Documents de recherche d’emploi

Pas étonnant que les documents de recherche d’emploi peuvent devenir répétitifs et stéréotypés, et les réponses aux entrevues peuvent paraître trop répétées.

La préparation et ces standards dans la recherche d’emploi sont essentiels.

Mais cela ne signifie pas que les documents de candidature et vos réponses aux interviews doivent être dépouillés de toute personnalité.

Partager des faits amusants sur vous-même vous distingue de la masse des autres candidats et peut faire de vous un candidat plus fort et plus attrayant.

La valeur des faits amusants dans votre recherche d’emploi.

Imaginons que vous jouiez en tant que comédien le week-end dans un théâtre de votre quartier, partager ce détail permet aux employeurs de savoir que vous avez l’esprit vif et que vous êtes à l’aise devant une foule.

C’est une compétence utile pour tout travail qui exige de parler en public.

Même un passe-temps comme ; construire des trains miniatures le week-end peut montrer de la patience et une grande importance donnée aux détails.

Les faits amusants et les passions sont un moyen de partager des capacités pertinentes et des compétences transférables.

Les mentionner facilite également la transition lors des entretiens les faisant passés d’un format de questions/réponses à quelque chose d’un peu plus conversationnel.

Des hobbies peuvent donner aux employeurs une idée plus approfondie de votre identité (au-delà de votre personnalité au bureau).

Les managers directs et les collègues sont particulièrement désireux d’avoir une idée de ce que les candidats sont à la fois au bureau et aussi lors des dîners avec des clients, des soirées tardives au bureau, ou des tournées de café tôt le matin.

Mise en garde : Partager des faits amusants oui, mais judicieusement.

Bien qu’il y ait des avantages à partager des faits amusants tout au long de votre processus de recherche d’emploi, il faut cependant ne pas trop montrer de sa personnalité ou d’aller trop loin avec l’humour.

Après tout, vous ne voulez pas partager quelque chose que les recruteurs considèrent comme stupide, offensant ou simplement une perte de temps.

Voici des conseils pour partager des faits amusants – et ce qu’il faut garder absolument pour vous :

  • Soyez honnête : il n’y a pas de sens à partager un passe-temps ou un intérêt qui n’est pas vraiment quelque chose que vous appréciez. Si vous incluez « marathonien » sur votre CV, mais n’en avez pas fait, ou courez depuis des décennies, cela pourrait conduire à un moment gênant dans votre entretien.
  • Soyez intéressant : il est bon de partager des passe-temps et des intérêts communs – cuisine, lecture, yoga, regarder des films – mais, bien sûr, ça serait encore mieux de mettre des choses un peu inattendues. Quel que soit votre passion, soyez prêt à en parler de manière engageante.
  • Soyez pertinent : Toujours, toujours, faites de votre mieux pour rapporter des faits amusants au poste en question. Partager des hobbies peut être un excellent moyen de montrer vos compétences transférables – si vous faites partie d’une équipe de football locale, vous êtes probablement un bon joueur d’équipe, par exemple.

Comment partager des faits amusants pendant votre recherche d’emploi.

Lisez ci-dessous les conseils sur la façon de présenter des faits amusants sur vous tout au long de votre recherche d’emploi.

Ajouter des faits amusants sur votre CV.

Votre CV peut être l’un des endroits les plus faciles dans lequel vous pouvez partager des faits amusants : Vous pouvez ajouter une section intitulée «Loisirs et intérêts» et les inclure dedans.

Les experts recommandent souvent de supprimer cette section si vous manquez d’espace – c’est certainement un conseil raisonnable, mais cela permet aux intervieweurs de se connecter à quelque chose de plus personnel sur vous.

Dans cette section, vous pouvez inclure l’expérience de bénévolat et les activités parascolaires, ainsi que les passe-temps ou activités sportives.

Ajouter des faits amusants à votre lettre de motivation.

Avancez de manière prudente sur cette partie : Contrairement à un CV, il n’y a pas de section définie pour partager des faits amusants.

Étant donné que les lettres d’accompagnement sont destinées à faire un plaidoyer persuasif pour votre candidature, ça serait donc une mauvaise idée d’inclure des phrases hors contexte qui ne poursuivent pas cet objectif.

Cependant, certains de vos intérêts peuvent bien correspondre au travail à accomplir.

Vous pourriez écrire :

«Dans mon rôle dans l’entreprise XXX, j’ai pu réduire de 15% le temps consacré à la rédaction du rapport trimestriel.

Honnêtement, l’amélioration des flux de travail n’est qu’une partie de ma personnalité partout où je vais : Dans l’association ZZZ, j’ai créé et maintenu à jour le programme de formation des bénévoles.»

En un mot, ne partagez de faits amusants sur vous-même dans votre lettre d’accompagnement que s’ils sont pertinents pour le poste, et assurez-vous que la relation avec l’emploi soit limpide.

Partager des faits amusants pendant votre entrevue.

Si vous vous ennuyez régulièrement pendant les entretiens que vous passez, votre interlocuteur sent probablement la même chose.

Ce n’est pas un bon signe pour la suite de vos candidatures.

Au lieu d’être cantonné aux questions classiques, visez à montrer une certaine personnalité lors des entretiens d’embauche ; Le fait de partager des faits amusants rend vos réponses mémorables et donne aux recruteurs une image complète de vous en tant que personne.

Voici quelques questions sur lesquelles vous pouvez partager des faits amusants – comme vos passe-temps et vos intérêts :

  • Quels sont vos hobbies ?
  • Quelles sont vos passions ?
  • Quelle est votre plus grande force ?
  • Quelle est votre plus grande faiblesse ?

L’idée ici est d’utiliser votre fait amusant comme une opportunité pour parler de vous en tant que employé.

Par exemple, si vous avez été interrogé sur votre plus grande faiblesse, vous pourriez commencer par parler de la discipline que vous avez toujours eue, et l’entrainement régulier pour préparer un marathon vous a aidé à y arriver, de plus, cette routine sportive vous aide à réussir dans des projets à long terme.

Ensuite, vous voulez finir votre réponse avec une situation dans le milieu du travail, et montrer, comment ces efforts sportifs vous aident à améliorer votre discipline dans le travail.

Alors allez-y : Utilisez des faits amusants pour vous donner une image complète de vous-même et partagez des informations engageantes et mémorables vous concernant tout au long de votre processus de candidature, depuis votre CV jusqu’aux entretiens d’embauche.