Concours ANDZOA (13 postes)

Concours ANDZOA (13 postes) :
– 5 Cadres à la Direction de Développement des Zones Oasiennes
– 5 Cadres rattachés à la Direction de Développement des Zones de l’Arganier
– 3 Cadres à la Direction Administrative et Financière

N°737/ANDZOA/DG Concours ANDZOA – DECISION

De lancer un appel à candidature pour le recrutement de Cinq cadres à la Direction de Développement des Zones Oasiennes au titre de l’année 2019 comme suit :
Deux cadres au département territorial d’Ouarzazate ;
Un cadre au département territorial d’Erfoud ;
Un cadre au département territorial de Figuig ;
Un cadre au département de Management des Projets Agricoles et Environnementaux.

N°738/ANDZOA/DG Concours ANDZOA – DECISION

De lancer un appel à candidature pour le recrutement de Cinq cadres rattachés à la Direction de Développement des Zones de l’Arganier (DDZA) au titre de l’année 2019 comme suit :
Trois cadres au sein de la Direction de Développement des Zones de l’Arganier à Agadir ;
Un cadre au département territorial de Taraudante ;
Un cadre au département territorial de Guelmim.

N°735/ANDZOA/DG Concours ANDZOA – DECISION

De lancer un appel à candidature pour le recrutement de Trois cadres à la Direction Administrative et Financière au titre de l’année 2019 comme suit :
Un cadre en Gestion Financière et Comptable au département Administratif ;
Un cadre en Gestion des Ressources Humaines au département Administratif ;
Un cadre en Informatique au département Finances et Système d’Information.

A propos ANDZOA

l’Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’Arganier (ANDZOA) a été créée en 2010 sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des eaux et forêts, conformément au Dahir n° 1-10-187 du 7 moharrem 1432 (13 décembre 2010) portant promulgation de la loi n° 06-10 du 18 Février 2010.

L’ANDZOA a pour missions d’élaborer, en coordination avec les autorités gouvernementales, les corps élus et les organismes concernés, un programme global de développement des zones de son intervention, d’assurer son exécution, le suivi de sa réalisation et son évaluation ; et ce, dans le cadre d’un développement durable aux niveaux économique, social, culturel, environnemental et humain conformément aux orientations et stratégies décidées. Pour la réalisation de ces missions,

l’Agence prend toutes les mesures nécessaires, notamment :

  • La réalisation des études techniques, socio-économiques et environnementales nécessaires;
  • L’élaboration, en coordination avec les départements ministériels et les organismes concernés, des programmes socio-économiques, notamment ceux relatifs à la réalisation d’infrastructures et les équipements de base dans les domaines de l’éducation, de la culture, de la formation professionnelle, de la santé, de l’habitat, du tourisme, de l’artisanat et des services et ce notamment, par la conclusion de contrats-programmes ou de conventions;
  • La participation à l’élaboration et à la réalisation des projets de développement local visant l’amélioration des conditions de vie des populations de ces zones et les inciter à organiser leur activité en vue de développer leur production et améliorer leurs revenus;
  • La proposition au gouvernement de toute mesure législative et réglementaire en vue d’inciter et d’appuyer toutes initiatives pour le développement de ces zones;
  • L’organisation des campagnes de communication, de sensibilisation et d’information en faveur des investisseurs et des différents intervenants pour la réalisation des programmes de développement de ces zones.

1. Concernant les zones oasiennes :

L’Agence est administrée par un conseil d’administration présidé par le Premier ministre ou l’autorité gouvernementale déléguée par lui à cet effet et qui se compose de :

  • Veiller à la préservation, à la protection et au développement des oasis, notamment par la mise en place de projets socio-économiques;
  • Veiller, conformément à la législation et à la réglementation en vigueur, à la préservation, à la protection et au développement du palmier dattier (phoenix dactylifera) pour amélioration quantitative et qualitative de la production;
  • Encourager !’investissement agricole et la structuration de la chaîne de production, de commercialisation et de valorisation des produits du palmier dattier, notamment dans le cadre de partenariat avec les différents intervenants;
  • Encourager la rationalisation de la gestion des ressources en eau et leur valorisation, et lutter contre la désertification et l’ensablement;
  • Encourager la recherche scientifique relative à la protection et au développement du palmier dattier et à la valorisation de ses produits, ainsi qu’aux écosystèmes des oasis, et veiller à la mise en place d’un système de prévision des risques et de l’impact des changements climatiques sur ces zones et leur environnement;
  • Mettre en place des instruments nécessaires pour, l’élaboration, l’exécution, le suivi et l’évaluation des projets réalisés, en coordination et en collaboration avec l’autorité gouvernementale de tutelle, notamment dans les domaines de l’aménagement hydro-agricole des zones précitées, l’extension des plantations du palmier dattier et le développement des autres espèces végétales et du cheptel adaptés aux écosystèmes oasiens.

2. Concernant les zones de l’arganier :

  • Veiller à la préservation, à la protection et au développement des zones de l’arganier, notamment par la mise en place de projets socio-économiques;
  • Réaliser les opérations d’extension des peuplements d’Arganier conformément aux dispositions législatives et réglementaires relatives au domaine forestier;
  • Réaliser ou superviser la réalisation de projets pour la valorisation, la commercialisation, l’encouragement et la labellisation des produits de l’arganier, notamment dans le cadre de contrats-programmes ou de conventions à conclure avec l’Agence;
  • Structurer les filières de production et de commercialisation des produits de l’arganier dans le cadre du partenariat avec les différents acteurs et notamment les populations concernées;
  • Encourager la recherche scientifique relative à la protection et au développement de l’arganier et la valorisation de ses produits;
  • Ces zones sont délimitées par voie réglementaire, sous réserve des dispositions législatives et réglementaires relatives à la protection et à la délimitation des forêts d’arganier.

Adresses et coordonnées des directions :

Direction Stratégie et Partenariats

Adresse: 10, Rue Abdelilah Regragui (ex rue Ouarzazate) Hassan, B.P 566 – Rabat
Tél : +212 537 73 54 54 / +212 537 7066 77
Fax : +212 537 70 66 24

Direction de Développement des Zones Oasiennes

Adresse: Avenue Moulay Ali Cherif – Boutalamine, B.P : 515 ERRACHIDIA
Tél : +212 535 79 09 64 / 44
Fax : +212 535 57 90 84

Direction de Développement des Zones de l’Arganier

Adresse: Nouveau quartier administratif – Haut Founty – Agadir
Tél : +212 528 21 07 26 / 27
Fax : +212 528 21 23 19

Direction Administrative et Financière

Avenue Moulay Ali Cherif – Boutalamine, B.P : 515 ERRACHIDIA
Tél : +212 535 57 39 41 / +212 535 79 14 39 / 58
Fax : +212 535 57 13 75
Site web : http://www.andzoa.ma
E-mail : contact@andzoa.ma

Pour plus d'informations :
Nom : ISMAILI MOHAMMED
Téléphone : 0661565535
Email : m.ismaili@andzoa.ma

Leave a Comment