Réfléchissez à deux fois avant d’inclure certaines compétences sur votre CV !

Nous l’avons tous fait à un moment ou un autre dans notre quête de l’emploi.

Vous repérez la description d’un poste sur Internet et voyez quelques exigences assez basiques énumérées.

Vous pensiez que vous pourriez utiliser ces compétences facilement ; et puisqu’elles sont écrites, vous vous dites que vous devriez probablement les mettre sur votre CV aussi, juste pour qu’il n’y ait aucun doute sur ce que vous pouvez faire.

Et vous le faites sans trop y réfléchir.

Et c’est là que vous allez vous faire très mal.

Ces compétences de base sont énumérées ici non pas comme un test pour s’assurer que vous faites attention, mais plutôt parce qu’ils ne sont pas aussi basique que vous pourriez le penser.

Compétences sur votre CV

Prenez ces trois exemples, car ils sont représentatifs de ce que font en général les candidats.

Mais vous et le recruteur avez probablement des idées très différentes de ce qu’ils impliquent quand ils sont inclus dans la section des compétences de votre CV.

1. Microsoft Office

Parfois répertorié comme « Compétence avancée sur Microsoft Office» ou «Maitrise de Microsoft Word, Excel et PowerPoint», vous l’avez mis sur votre CV depuis le premier jour, et vous n’avez aucunement l’intention de l’enlever maintenant.

Vous pensez que cela signifie.

Très simple, je sais comment taper un document Word, insérer des lignes dans Excel, et ajouter des animations sur une présentation de diapositives autrement ennuyeuse sur PowerPoint.

Ce que suppose le recruteur en lisant votre CV.

Vous pouvez fusionner des documents de courrier électronique, créer des formules dans Excel et créer des «règles» qui améliorent la productivité et gagner du temps dans Outlook, parmi une foule d’autres manœuvres compliquées dont vous n’avez peut-être même jamais entendu parler.

Les compétences informatiques de base sont une norme dans toutes les industries, en particulier compte tenu de l’avancement croissant de la technologie, de l’intégration des systèmes de gestion en ligne et de la nature omniprésente du courrier électronique.

Bien sûr, pendant le boom technologique des débuts, un employé qui pouvait naviguer dans les méandres d’Excel était considéré comme supérieur à la moyenne, mais maintenant les recruteurs s’attendent à ce vous connaissait Microsoft Office – au-delà de votre capacité à naviguer sur le bandeau de Word.

Comment l’apprendre réellement.

Les entreprises recherchent des employés qui feront progresser leurs compétences grâce à l’utilisation de tableaux croisés dynamiques, de VLOOKUP et de macros pour faciliter les activités quotidiennes, en fonction du poste et de l’industrie.

Si vos yeux commencent tout de suite à s’émerveiller avec la mention de ces fonctionnalités intégrées de Microsoft, pensez à suivre un cours rapide pour parfaire vos compétences ou jouer dans les programmes pendant votre temps libre pour voir comment ils peuvent être utilisés autrement.

Consultez le didacticiel gratuit de formation PowerPoint d’Udemy ou son Excel « De 0 à Professionnel en quelques heures » et voyez à quelle vitesse vous apprenez les systèmes que vous avez listés sur votre CV.

2. Compétence dans la gestion des réseaux sociaux

Communément décrit comme «Gestion des réseaux sociaux» ou « Marketing des réseaux sociaux », cette description est celle que vous croyez que tous ceux qui ont une présence en ligne (et qui ne l’est pas) doivent avoir.

Vous pensez que cela signifie.

Je suis sur Facebook et Instagram, et je sais comment utiliser Twitter et Snapchat, donc je suis au courant des tendances.

Ce que le recruteur suppose.

Vous pouvez gérer plusieurs comptes de médias sociaux, construire des stratégie de contenu de marque pour chacun d’eux, lire et analyser des données, et exécuter des campagnes de marketing payantes.

Aujourd’hui, la gestion des médias sociaux est respecté comme son propre domaine de carrière, il ne devrait donc pas être inscrit sur votre CV, sauf si vous avez une expérience de travail réelle dans ce domaine.

Bien qu’il soit bon de noter que vous utilisez toutes les plateformes populaires pour créer votre marque et votre réseau personnels, ne faites pas l’erreur de penser qu’un recruteur va être impressionné par votre capacité à tweeter une réponse pleine d’esprit sur une thématique en pleine tendance.

Comment l’apprendre réellement.

Développez vos compétences sur les médias sociaux en en apprenant davantage sur les analyses (Analytics), en lisant sur le marketing de contenu et en vous familiarisant avec les outils de gestion tels que Hootsuite et Zoho.

3. Compétences linguistiques

Vous avez étudié à l’étranger à Barcelone et, pendant votre séjour, vous avez appris à converser en espagnol. Cependant, vous n’en avez plus besoin, alors vous êtes au mieux rouillé. Pourtant, vous imaginez que ça vaut la peine d’être inscrit sur votre CV.

Vous pensez que cela signifie.

Vous connaissez une autre langue ! Vous ne vous qualifiez pas exactement de bilingue, mais en lisant votre CV le recruteur va voir dans la section langue l’espagnol et sera forcément très impressionné.

Ce que le recruteur suppose.

Vous parlez couramment. Votre niveau de compétence va au-delà de dire « Bonjour, comment allez-vous, mon nom est. » Si nécessaire, vous pourriez poursuivre une conversation entière dans votre seconde langue et vous pourriez également rédiger un rapport et envoyer un courriel en espagnol.

Comment l’apprendre réellement.

Il n’y a pas de moyen facile pour contourner cette situation Si vous voulez inscrire la maîtrise d’une deuxième langue dans votre curriculum vitae, vous devrez avoir confiance en vos capacités de parler et d’écrire couramment.

La connaissance des temps verbaux de base et la mémorisation de quelques mots tels que le café, le pays ou la nourriture ne suffisent pas.

Prenez des cours, puis un autre cours, achetez des outils d’apprentissage et mettez-vous au travail.

Jusqu’à ce que vous commenciez à rêver dans cette langue, ne pensez même pas à l’inclure dans votre CV.

Il ne sert à rien d’énumérer des éléments simplement pour les lister ou parce que vous croyez que c’est ce qui doit être présent sur votre CV.

Pour vous positionner comme le meilleur candidat pour le rôle, vous ne souhaitez inclure que des points que vous pouvez maîtriser.

Parce que même si vous passez à travers le processus d’entrevue, vous finirez par rencontrer la compétence en question et vous aurez beaucoup d’explications à faire face à votre manager.