Les 3 piliers de la réussite de votre recherche d’emploi

Les 3 piliers de la réussite de votre recherche d’emploi : Besoin d’un nouvel emploi mais ne savez pas comment ou par où commencer ?

Comment réussir votre recherche d’emploi ?

Avant de débuter à travailler en réseau ou à surfer sur le Web pour des offres d’emploi, reconnaissez ces «trois piliers» qui peuvent vous aider à perfectionner vos compétences auprès des employeurs potentiels :

Votre CV, votre présence sur le Web et vos compétences en entretien d’embauche.

Pilier n°1. Un CV orienté sur les réalisations

Pour construire votre CV, vous devez déterminer ce que vous avez à offrir à un employeur.

Dans quelle mesure vous connaissez-vous vraiment, à savoir vos forces et vos faiblesses dans l’optique de réussir dans le poste proposé ?

Qu’est-ce qui vous distingue des autres ? Quelle tâche spéciale votre manager vous a t-il toujours demandé d’accomplir plutôt que quelqu’un d’autre ?

Pensez particulièrement à l’époque où vous avez économisé de l’argent pour l’entreprise, ou lorsque vous avez mené ou joué un rôle majeur dans un projet réussi.

En répondant à ces questions vous allez sortir avec une liste de réalisations qui seront autant de points vous mettant en avant par rapport aux autres candidats.

Ensuite, réfléchissez à votre avenir : Quels sont vos objectifs de carrière ?

Vos forces vous aident-elles à élaborer et à articuler une vision à long terme pour votre avenir ? Comment votre prochain travail peut-il vous aider à réaliser cette vision ?

Maintenant que vous connaissez vos forces et vos objectifs, il est temps de les mettre tous ensemble dans votre CV :

  1. Votre CV doit comporter un titre clair mettant en évidence le cœur de votre compétence afin de faciliter son identification par les recruteurs.
  2. Votre expérience professionnelle doit énumérer des exemples détaillés de réalisations et de compétences qui soutiennent vos forces.

Pour chaque employeur, présentez une liste de réalisations qui s’appliqueraient le plus à cette entreprise et à emploi offert. Vous pouvez avoir d’autres réalisations, mais si elles ne vous aident pas, laissez-les de côté.

Pilier n°2. Une présence Web attractive

Érigez votre deuxième pilier en créant (ou en améliorant) votre présence professionnelle en ligne avec un profil de réseautage social sur un site tel que LinkedIn ou Viadéo.

Si vous disposez d’un site Web personnel auquel les employeurs peuvent accéder, ajoutez le sur votre CV et (le cas échéant) un portfolio de votre travail.

Votre profil Web devrait adopter la même approche que votre CV en mettant en évidence vos points forts, mais il n’a pas besoin d’être destiné à un employeur spécifique.

Comme pour le CV, votre profil, doit comporter un bref résumé de votre carrière facilitant le repérage lors du passage des recruteurs sur votre profil, le tout doit être appuyé par une liste plus complète des réalisations au vu de l’espace offert par ce type de plateforme.

Pilier n°3. Solides compétences en entretien

Si votre curriculum vitae et votre profil en ligne sont bien rédigés, donnant suffisamment de raisons à un employeur de vouloir vous parler, mettez en place votre troisième pilier en articulant clairement votre valeur ajouté durant l’entretien d’embauche.

Voici ce qui est important dans la communication interpersonnelle : Premièrement, la capacité d’écouter attentivement le recruteur dans sa description du poste, sur l’entreprise et sa culture.

Deuxièmement, soyez très conscient de votre langage corporel, en particulier tout ce qui pourrait envoyer des messages de nervosité ou de stress.

Enfin, soyez clair, direct et engageant.

Et, pour vous assurer de la clarté de votre message, demandez à votre interlocuteur après chaque réponse si vous avez besoin de clarifier ou de développer votre point de vue.

Dans la même veine, il est primordial de s’entrainer à détecter tout langage corporel perceptible de la part du recruteur pouvant indiquer soit l’enthousiasme ou le scepticisme derrière les réponses de l’intervieweur à vos questions.

Par exemple, si quelqu’un ne vous regarde pas dans les yeux pendant qu’il répond à une question, cela pourrait indiquer que vous n’obtenez pas une réponse honnête.

Lors de cette phase, vous devez absolument avoir des réponses à toutes les questions posées par votre interlocuteur en faisant très attention aux deux phases de début et de fin d’entretien qui sont les plus critiques pour votre réussite.

En mettant en place ces trois piliers lors de votre démarche de recherche d’emploi, vous allez grandement vous différenciez aux yeux des entreprises, tellement habituée aux comportements classiques de vos concurrents lors du processus de recrutement.