Comment faire une demande d’emploi spontanée efficace ?

Les demandes d’emploi spontanées peuvent être une voie plus directe vers l’emploi.

Dans cet article je vais partager avec vous mes meilleurs conseils sur la façon de s’assurer que votre candidature ne finisse pas dans la poubelle.

Si votre recherche d’emploi consiste uniquement à postuler à des offres d’emploi publiées sur Internet, vous risquez de passer à côté de nombreuses autres opportunités et d’allonger inutilement le processus de recherche d’emploi.

Demande d’emploi spontanée efficace

Ce type de recherche d’emploi – bien que cela puisse vous donner l’impression d’être proactif – ne peut que placer votre candidature dans la même pile que tout le monde.

À la place, préparer une candidature spontanée directement pour une entreprise peut être une voie plus rapide et plus directe vers le poste.

Faire des recherches sur l’entreprise (pour comprendre comment vos intérêts et vos compétences répondent à leurs besoins) prend du temps, mais le résultat est que vous êtes plus susceptible de savoir si vous correspondez ou pas au poste.

Cela signifie que vous aurez plus de confiance lors d’un entretien avec un décideur.

Il y a toujours le risque que votre lettre soit laissée sans réponse ou que vous receviez un refus, et c’est peut-être la peur de cela qui décourage les gens.

Mais c’est aussi une stratégie qui vous met plus en charge de votre recherche d’emploi et vous permet de découvrir des opportunités qui n’existaient pas auparavant.

1. Comprenez ce que vous avez à offrir.

Vous devez être clair sur les raisons pour lesquelles quelqu’un voudrait vous rencontrer.

Que pouvez-vous apporter à l’entreprise ?

Notez vos forces et compétences clés, et trouvez des exemples où vous avez ajouté de la valeur.

Mais n’en faites pas trop quand même (cela peut se retourner et nuire à votre crédibilité), mais essayez de répondre à ces questions :

  • Quelle est votre principale expertise ?
  • Qu’avez-vous réalisé pour d’autres entreprises en utilisant vos points forts ?

2. Faire de la recherche.

Découvrez tout ce que vous pouvez savoir sur l’entreprise.

Vous aurez besoin de savoir comment il fonctionne, qui sont les concurrents, et les plans d’expansion ou de croissance.

Vous pouvez ensuite déterminer comment votre expérience et votre expertise peuvent être utiles.

Recherchez qui est la personne la plus apte à lire votre lettre de motivation.

Idéalement, vous voulez contacter quelqu’un avec l’autorité d’embauche – et il est peu probable qu’il fasse partie des ressources humaines.

Trouver le nom du chef de département, ou le directeur général si c’est une petite entreprise.

Vous pouvez trouver des noms sur LinkedIn (suivez l’entreprise), à partir de votre réseau, ou dans des publications de l’industrie.

3. Rédigez votre candidature autour de l’entreprise et de ses besoins.

Gardez à l’esprit que lancer sa candidature spontanée en ayant dans l’esprit la question «qu’est-ce qu’il y a pour moi ? » n’est pas la bonne attitude.

Une meilleure approche serait de lier vos forces (et vos intérêts professionnels) aux exigences de l’entreprise.

Utilisez votre recherche pour le faire efficacement.

Montrer, ne le dites pas. Plutôt que de simplement dire que vous êtes efficace ou axé sur les objectifs, donnez des exemples de ce que vous avez fait dans le passé pour apporter des résultats et résoudre des problématiques.

Votre but à ce stade est de piquer l’intérêt de quelqu’un afin qu’il vous invite à un entretien.

4. La manière de postuler spontanément est primordiale

Les candidatures spontanées ne sont efficaces que si elles sont adressées à une personne bien définie (nom, prénom et poste de l’employé), car une lettre anonyme est toujours ouvert par la mauvais destinataire.

Afin d’assurer encore plus cette candidature, se déplacer en personne dans les locaux de l’entreprise est une marque de sérieux pour le candidat, puisque à travers cette démarche il montre son intérêt réel pour le poste.

Enfin, j’insiste sur une erreur qu’une majorité de demandeurs d’emploi font, c’est d’entrer dans une entreprise, jeter un CV chez la réceptionniste et partir comme un voleur.

Même si le candidat n’arrive pas à rencontrer la personne en question, il peut profiter de sa visite pour discuter avec les employées à l’accueil afin de pouvoir collecter de l’information autour de la situation de l’entreprise.

La candidature spontanée doit être proposée avec deux documents (le CV et la lettre de motivation personnalisée).