Animateur régional (6 postes)

CowaterSogema offre des services de gestion-conseil principalement dans les pays en développement et émergents, et travaille avec les gouvernements, les partenaires techniques, les communautés et les organisations de la société civile pour concevoir et mettre en œuvre des solutions qui génèrent des impacts sociaux, financiers et environnementaux durables.

Le projet Renforcement économique des femmes de la filière arganière au Maroc (REFAM) est un projet d’une durée de 4 ans, cofinancé par Affaires mondiales Canada et l’Agence Nationale des Zones Oasiennes et de l’Arganier (ANDZOA). Le projet vise l’autonomisation économique des femmes dans la filière de l’argane dans la réserve de biosphère arganière.

Il comprend des interventions ciblées aux niveaux du (1) renforcement institutionnel de la FIFARGANE et des acteurs de l’interprofession, incluant la formation et l’appui aux coopératives féminines; (2) un accès accru au marché par le biais d’une meilleure connaissance des besoins et d’un marketing innovant plus ciblé des produits de l’argan et la (3) réduction des écarts dans la représentation des femmes à tous les échelons de la filière.

Animateur(trice) régional(e) – 6 postes à combler

CowaterSogema est présentement à la recherche d’Animateur(trice)s régionaux(ales) pour le projet. Les candidat(e)s doivent maîtriser parfaitement le français et le berbère.

Les candidat(e)s retenu(e)s travailleront à Agadir (3 postes) et/ou dans l’une des trois antennes régionales du projet (Guelmim, Essaouira et Taroudant – 1 poste à combler par antenne) pour une durée de 4 ans et seront appelé(es) à collaborer avec des équipes de projet basées au Maroc, de même qu’au Canada. Les candidat(e)s travailleront en étroite collaboration avec différents spécialistes nationaux et internationaux afin d’assurer l’atteinte des résultats du projet.

Responsabilités clés :
Sous la supervision de la Cheffe d’équipe à Agadir, les Animateur(trice)s régionaux(ales) sont responsables d’assurer la planification, la supervision et le suivi des activités du projet dans les provinces auxquelles ils et elles sont assigné(e)s et veiller, en collaboration avec les conseiller(ère)s techniques et expert(e)s du projet à intégrer les aspects genre dans toutes les activités et dans toutes les communications du projet

Les tâches spécifiques incluent, mais ne sont pas limitées à :
– Assurer les communications de proximité avec la population, les structures étatiques locales et les partenaires terrain pour le projet, veiller au déploiement des stratégies communicationnelles du projet assurer la compréhension et l’adhésion des parties prenantes à celle-ci;
– Collaborer à la préparation, l’organisation et la mise en œuvre des activités de formation, de sensibilisation et de renforcement des capacités;
– Accompagner les expert(e)s lors du déploiement des activités et formations pour favoriser l’appropriation locale et la pleine participation;
– Concevoir, mettre en œuvre et suivre le plan d’adaptation des activités de sensibilisation à réaliser dans leurs provinces respectives ;
– Accompagner les parties prenantes dans la création des coopératives de collecte du fruit d’argane;
Coordonner et/ou participer à des consultations locales, aux communications du projet avec la société civile et les structures locales;
– Collaborer au développement des outils ou du matériel promotionnel pour les parties prenantes du projet (société civile, autorités locales, autorités religieuses, etc.), notamment en berbère;
– Promouvoir la participation des femmes dans les mécanismes de prise de décision au niveau des organisations de la société civile, au niveau familial, communautaire et dans les structures de la filière arganière;
– Initier des dialogues et réunions entre hommes, femmes, garçons et filles concernant des questions d’équité de genre dans le domaine de la filière arganière;
– Assurer toute autre tâche jugée nécessaire par la Cheffe d’équipe pour l’atteinte des objectifs du projet.

Exigences du poste

Formation :
Technicien(ne) supérieure en agronomie, ou licence en économie, sociologie, développement rural ou autre domaine pertinent.

Expériences minimales :
Expérience en sensibilisation et formation dans différents milieux, idéalement en lien avec le secteur coopératif et/ou les filières agrico-sylvo-pastorales;
Trois (3) ans d’expérience à titre d’animateur(trice) régional(e) au Maroc, idéalement au sein de la réserve de biosphère arganière.

Compétences essentielles :
– Permis de conduire B requis;
– Maîtrise parfaite du français, de l’arabe et du berbère, capacité à agir en tant qu’interprète (français, berbère, ou arabe-berbère au besoin) requise;
– Excellentes capacités communicationnelles et relationnelles, leadership et diplomatie;
– Excellente connaissance des acteurs et actrices de la filière de l’argane au Maroc hautement souhaitée;
– L’adhésion au principe d’égalité de genre est exigée.

Conditions d’exercice :
Le poste nécessite des déplacements à travers le pays.

Candidature :
Les candidat(e)s sont encouragé(e)s à postuler dès que possible au : https://cowatersogema.com/emplois/?lang=fr. Les candidatures seront acceptées jusqu’au 14 octobre 2018. L’entrée en poste est prévue pour décembre 2018. À compétences égales, la priorité sera accordée aux femmes.

Nous remercions tous les candidat(e)s de leur intérêt pour ce poste, toutefois seules les personnes sélectionnées seront contactées.

Nous recommandons :