Engie rachète Spie Maroc

Le groupe industriel énergétique français, Engie a annoncé (le 21 décembre 2017) la signature d’un accord avec l’entreprise SPIE, spécialisée dans les domaines du génie électrique, mécanique et climatique, de l’énergie, des réseaux de communication. Cet accord vise l’acquisition des activités de Spie Maroc, acteur incontournable du marché marocain du génie électrique, du génie climatique, des systèmes de télécommunication et de la maintenance multi-technique.

Spie Maroc était rattaché à la filiale régionale multitechnique de Spie, qui couvre les régions françaises Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon ainsi que le Portugal. Selon un communiqué de Spie, « cette cession s’inscrit dans la stratégie de Spie de se consacrer aux marchés européens (hors ses activités dans le pétrole-gaz), dont la maturité et la structure coïncident avec le modèle d’entreprise du groupe, et d’y concentrer ses activités et son développement. La finalisation de la transaction est soumise à l’approbation des autorités marocaines en charge du contrôle des concentrations ».

Pour Bruno Bensasson, CEO d’Engie Afrique, « cette acquisition s’inscrit parfaitement dans la stratégie d’ENGIE de devenir un des leaders des services à l’énergie sur le continent africain. Nous sommes heureux de renforcer notre ancrage au Maroc en intégrant les compétences de SPIE. Nous considérons que la complémentarité des équipes sera un atout essentiel pour faire de ce nouvel ensemble un acteur majeur, avec une compétitivité et une création de valeur accrues pour nos clients.»

Engie avait déjà plusieurs filiales au Maroc, dont Cofely (118 MDH de chiffre d’affairs en 2016), Engie Finatech Services (200 MDH de CA en 2017), Engie Arique du Nord. Spie Maroc a réalisé en 2016, un chiffre d’affaires de 730 MDH. L’ensemble va peser, uniquement sur ce périmètre que nous avons identifié, plus de 1 MMDH de CA.

« Après la forte évolution de l’activité services à travers Cofely Maroc et le récent partenariat avec Finatech, cette acquisition confirme la poursuite de notre stratégie de développement des service à l’énergie au Maroc. Nous considérons que la complémentarité des équipes sera un atout pour faire de ce nouvel ensemble un acteur majeur avec une compétitivité et une création de valeur accrues pour nos clients.», a déclaré, à ce propos, Amine Homman Ludiye, le directeur Engie Afrique du Nord.

Engie, ex-GDF Suez, est un géant mondial. Ce groupe industriel énergétique français est le troisième plus grand groupe mondial dans le secteur de l’énergie. Son principal actionnaire est l’État français qui détient un quart du capital.

Avec plus de 1300 personnes, le nouvel ensemble constituera une plateforme opérationnelle pour accompagner ses clients industriels et tertiaires au Maroc et dans d’autres pays d’Afrique et permettra à Engie de consolider son positionnement de leader de la transition énergétique sur le continent africain.

Ajouter un commentaire