Secret de recruteurs : 10 raisons pour lesquelles vous n’êtes pas recruté (Partie 1)

Vous avez peut-être vécu ou entendu parler de ce type de mésaventure.

Vous vous êtes fait inviter à un entretien en face-à-face ! Toutes nos félicitations !

Avec autant de candidats postulant en ligne et voyant leurs CV disparaître dans la majorité des « Poubelles RH », vous vous débrouillez déjà mieux que les autres.

Qu’est-ce que ça signifie pour vous ?

1) Quelqu’un a lu votre CV.

2) Ils pensent que votre CV indique suffisamment d’expérience pertinente pour vous avoir appelé.

3) Vous avez passé le filtre téléphonique – vous avez dit assez de bonnes choses pour montrer que vous êtes assez qualifié pour justifier le temps consacré par le recruteur de vous rencontrer en personne.

Fantastique ! Maintenant, tout ce qui vous reste à faire c’est de conclure l’affaire durant l’entretien.

Malheureusement, c’est là que beaucoup de candidats qualifiés ont des lacunes.

Peut-être que vous n’avez jamais entendu du suivi après l’interview, peut-être que vous avez reçu un email de rejet vague et frustrant, peut-être que vous avez été rappelé pour un autre entretien seulement pour être rejeté plus tard. Le rejet est une vraie frustration.

C’est particulièrement frustrant quand vous savez que vous serez génial dans votre travail.

Si vous ne savez pas ce que vous faites «mal», vous ne pouvez pas l’améliorer.

La plupart des recruteurs ne prendront pas le temps de vous donner des commentaires honnêtes et utiles sur les raisons pour lesquelles ils ont décidé de ne pas vous embaucher.

Cependant, d’après mon expérience, je peux vous dire que cela a probablement quelque chose à voir avec l’un des problèmes suivants.

Vous connaissez peut-être certaines de ces problèmes – d’autres peuvent vous surprendre parce que très peu de recruteurs sont disposés à les partager avec les candidats.

1. Les erreurs de débutants.

Ce sont des erreurs que vous devriez déjà connaitre pour éviter de les faire à la base, mais elles méritent quand même d’être mentionnées avant d’aborder des problèmes plus complexes qui peuvent vous saboter.

L’horloge n’est pas votre amie.

Tout le monde sait que vous ne devriez jamais vous présenter en retard pour un entretien d’embauche. C’est une erreur difficile à surmonter, même si vous avez une bonne raison d’être retardé.

Tout de suite, le recruteur supposera que vous n’êtes pas sérieux au sujet de l’opportunité ou pire, vous n’êtes tout simplement pas fiable.

Si vous arrivez en retard, votre seule chance de rédemption est d’en parler très vite.

Reconnaissez que vous étiez en retard, présentez vos excuses, puis remerciez-les de leur volonté de toujours vous voir.

Vous avez fait une erreur, nous le faisons tous.

C’est comme ça que vous devez gérer la situation, cela les aidera à avoir un aperçu de votre personnalité. La pire chose que vous pouvez faire est de prétendre qu’ils n’ont pas remarqué. Croyez-moi, ils ont remarqué.

Mais saviez-vous qu’arriver trop tôt est presque aussi mauvais que de se montrer en retard ?

Je sais vous vouliez bien faire. Nous savons tout cela.

Mais en se présentant trop tôt, vous avez par inadvertance agacé quelqu’un ou stressé quelqu’un.

Ils savent que vous êtes là-bas … assis … en train d’attendre…. Les gens commencent à se demander, « Pour qui cette personne est-elle ici ?»

Se montrer très tôt peut aussi transmettre une subtile impression de désespoir.

Cela semble stupide. Je sais. Mais c’est réel.

Vous ne voulez pas que quelqu’un qui doit être en train de déterminer si vous êtes le bon candidat pour le poste n’a aucune envie d’avoir un autre type de pression en vous voyant arrivé plus tôt ;

Malheureusement, si vous agissez de la sort, le recruteur décidera probablement que votre prestation durant l’interview ne l’aidera pas à justifier la décision de vous prendre ou pas.

Ce n’est pas juste ou logique, mais ça arrive.

Vous voulez arriver en projetant de la sérénité et du calme, pas de la désespérance. Une bonne règle est d’arriver au plus tard 15 minutes avant l’heure prévue.

Bien sûr, donnez-vous assez de temps pour tenir compte des retards et imprévus, mais une fois que vous avez trouvé le bâtiment, si vous avez du temps libre, rendez-vous au café le plus proche ou entraînez-vous dans votre voiture si vous en avez besoin.

Utilisez ce temps supplémentaire pour vous concentrer, revoir la description du poste et parcourir vos notes.

Vous étiez grossier … avec la réceptionniste.

Considérez-vous sous le microscope à partir du moment où vous arrivez.

Chacun de vos mouvements est évalué. Je ne devrais pas avoir à vous dire qu’être poli et cordial est la bonne chose à faire.

Quelqu’un m’a dit : «C’est bien d’être important, mais c’est plus important d’être gentil.

Certains recruteurs ou managers demanderont volontairement à la réceptionniste ou aux gardiens leurs impressions de vous.

Les managers travaillent à bâtir une équipe soudée et un milieu de travail sain.

S’ils ont l’impression que vous ne jouerez pas bien avec les autres, ils ne prendront pas de risques avec la dynamique d’équipe qu’ils ont déjà créée.

Vous n’avez pas suivi les instructions de l’entreprise.

De nombreuses entreprises vous demanderont d’apporter certaines choses à l’entrevue.

Par exemple, une demande, une pièce d’identité, des références, une preuve de formation, 5 millions d’exemplaires de votre CV.

Quoi qu’il en soit, ils le demandent pour une raison bien précise.

Si vous ne pouvez pas suivre ces instructions, vous pouvez parier qu’ils considèrent cela comme une indication de la façon dont vous allez agir face aux tâches quotidiennes.

C’était votre première affectation et malheureusement vous avez échoué.

Le non-respect des instructions est l’une des principales raisons pour lesquelles les candidats sont rejetés au stade de la candidature et ne parviennent jamais jusqu’à l’entrevue.

Vous n’avez pas été assez poli.

La culture de l’industrie et de l’entreprise influencera la tenue vestimentaire que vous choisissez pour une entrevue, mais la négligence est inacceptable peu importe où vous allez.

Les petites choses peuvent faire une grande différence quand vous n’avez que 20-30 minutes pour faire une impression.

Les cheveux en désordre, les vêtements froissés ou tachés, les odeurs corporelles ou les odeurs fortes d’eau de Cologne ou de parfum, sont autant d’indices que vous n’avez pas agi dans la sérénité.

La négligence donne l’impression que vous ne vous souciez pas assez de vous préparer.

Beaucoup de recruteurs verront également des chaussures non cirées comme un indicateur qu’ils ne seraient pas en mesure de vous faire confiance pour représenter positivement leur groupe ou l’entreprise.

Si vous êtes un vrai bazar, ils peuvent même être trop distraits pour se concentrer sur vos réponses.

Vous vous dites que ce ne sont pas ces éléments qui influenceront le choix de l’entreprise ?

Peut-être. Mais ces indices visuels (et olfactifs) font la différence, parfois même au niveau du subconscient.

2. Les erreurs de deuxième niveau.

Les erreurs de débutant décrites ci-dessus sont faciles à éviter une fois que vous en êtes conscient.

Ces prochains problèmes sont beaucoup plus complexes. Vous pourriez envoyer par inadvertance des messages qui alerteront les recruteurs.

Si vous sortez des entrevues en pensant que tout s’est bien passé, puis vous recevez des raisons vagues ou inexpliquées de votre rejet, l’une de ces mauvaises habitudes peut s’appliquer à vous. Pour les éviter, vous devrez modifier votre approche des entretiens de façon plus subtile.

Ils pensent que vous n’allez pas resté longtemps dans l’entreprise.

Vous avez étudié le marketing et les relations publiques à l’université, vous avez passé votre stage dans une agence médias et vous avez un blog sur la mode.

Tout cela est très bien, mais vous interviewez pour un poste de service à la clientèle dans les produits de santé.

Le recruteur va avoir des doutes quant à savoir si c’est le travail que vous voulez vraiment.

Vous devez transmettre que vous voulez le poste et serait motivé pour exceller dans ce rôle à long terme.

Si vous ne faites qu’interviewer pour ce poste parce que vous avez besoin d’un chèque à la fin du mois, cela va transparaitre si vous n’êtes pas prudent.

Maintenant vous devez également vendre votre motivation pour le poste. En fait, l’engagement et l’enthousiasme peuvent aider un candidat moins qualifié à être embauché par quelqu’un qui a plus d’expérience.

De nombreuses entreprises sont prêtes à se pencher sur les compétences transférables et à former, investir dans leurs nouveaux employés, mais ils doivent être sûre que c’est ce que vous voulez vraiment faire et que vous allez vous aussi vous investir sur le long terme.

Vous êtes donc dans l’obligation de préparer des arguments convaincants pour les recruteurs.

Peut-être que ce n’est pas votre boulot de rêve.

Peut-être que vous regardez dans plusieurs directions et ne savez pas quel est le meilleur poste pour vous.

Peut-être que vous faites un changement de carrière. Dans ces cas, vous devez être en mesure de canaliser la partie de vous qui peut être motivé au sujet du poste.

Si vous décidez plus tard que le travail n’est pas parfait pour vous, vous pouvez toujours refuser l’offre.

Cependant, vous n’obtiendrez jamais l’offre si vous ne pouvez pas montrer un peu d’enthousiasme et d’engagement durant les entretiens.

(Je vous donne rendez-vous dans la deuxième partie de cet article pour découvrir le reste des erreurs à éviter).